Garder le contact en période de pandémie - Mynd.ch

Garder le contact en période de pandémie

LES RELATIONS À DISTANCE. Autrefois rares, elles sont devenues courantes pour beaucoup d’entre nous. Il n’y a pas besoin d’être un génie pour deviner que le coupable est une fois de plus le Covid-19. La pandémie qui a amené le confinement et les restrictions de voyage, n’a pas seulement touché les jeunes couples instables, mais aussi les personnes plus âgées qui essayent de rester en contact malgré la distance.

Réunion de famille

Il existe des moyens pour rendre les relations à distance plus faciles. Pour tenir compte de cette situation nouvelle, nous avons rassemblé quelques astuces et donné vie à une grand-mère imaginaire, Agnès, à qui nous adresserons quelques conseils.

Le stress qui dure perturbe presque tous les systèmes de l’organisme, y compris le système immunitaire, digestif ou reproductif. Il augmente le risque de crise cardiaque, d’accident vasculaire cérébral, de diabète et accélère même le processus de vieillissement. Les causes externes les plus courantes de stress chronique sont les activités professionnelles qui soumettent l’individu à une forte pression, les difficultés financières, les relations difficiles ou conflictuelles et les changements majeurs dans la vie. Les causes internes sont plutôt le pessimisme, les attentes irréalistes, le perfectionnisme et la peur de l’inconnu.

Voyez le bon côté des choses

Tout d’abord il faut savoir que les relations à distance présentent de nombreux avantages. Les recherches montrent que les couples vivant des relations à distance créent des liens plus forts que ceux géographiquement à proximité. Le fait de ne pas pouvoir communiquer instantanément avec un partenaire nous amène à donner plus de valeur à la communication et à la rendre ainsi plus profonde et plus attentive. Encore faut-il convaincre grand-mère Agnès, qui n’a pas vu ses petits-enfants depuis des lustres. Elle peut déjà se consoler en se disant que si la pandémie avait eu lieu quelques années en arrière, il n’y aurait pas eu Skype, Zoom ou Meet pour communiquer et se voir derrière un écran. C’est ce que l’on appelle la pensée positive, sur laquelle nous vous invitons à en apprendre plus dans notre article.

Quels outils utiliser ?

Les technologies, leur facilité d’utilisation et leur omniprésence est à la fois une bénédiction et une malédiction. Pour une relation à distance, il est préférable d’opter pour des appels vidéo plutôt que pour des SMS, car les mots écrits peuvent, à plus long terme, être davantage source de confusion. Toutefois, cela reste une question de préférence pour les parties qui communiquent. Certains préfèrent Instagram, d’autres Facebook. Assurez-vous simplement que vous n’êtes pas en train de surveiller votre partenaire. Vous ne pouvez simplement pas tout savoir de sa journée, alors évitez d’agir comme un détective espion.

Mais comment faire avec grand-mère Agnès qui a du mal avec toutes ces “interfaces intuitives” ? Concernant l’ordinateur, vous pouvez très facilement l’aider avec des applications de bureau à distance telles que TeamViewer.

Utilisez les technologies intelligemment

Elles sont utilisables dans toutes communications, y compris celles avec grand-mère Agnès. Lorsque vous passez un appel vidéo/téléphonique, soyez vraiment présent pour l’autre personne. Cela signifie qu’il ne faut pas faire plusieurs tâches en même temps et qu’il convient de planifier à l’avance le moment de votre échange. Cela nécessite une entente car ce qui peut fonctionner pour l’un ne fonctionne pas forcément pour l’autre. Lorsque vous abordez les sujets, soyez intimes, abordez des sujets sérieux et partagez les détails avec votre partenaire. Plutôt que de dire “j’ai eu un appel désagréable avec mon patron”, parlez davantage de ce dont il s’est agit et de ce qui l’a rendu désagréable. Cela aide votre partenaire à mieux comprendre ce qu’il s’est passé avec vous. Bien sûr, en période de confinement lorsque rien de spectaculaire ne se passe dans notre vie, les conversations peuvent devenir ennuyeuses. Alors n’ayez pas peur de poser des questions plus profondes ou inhabituelles. Vous pouvez même faire un jeu, en posant une question amusante chaque jour, comme “quel est l’animal que tu détestes le plus ?

S'ouvrir au monde réel

Même si les technologies sont puissantes, elles ne pourront jamais remplacer le monde réel. Alors, assurez-vous d’avoir quelque chose de concret autour de vous qui vous fasse penser à votre partenaire. Il peut s’agir d’un vêtement ou d’une pierre que vous avez trouvée ensemble sur la plage l’été dernier. Et n’oubliez pas les moyens de communication qui ont fait leur preuve comme les lettres manuscrites et les cartes postales. Bien sûr, vous pouvez envoyer à grand-mère Agnès une photo de ses petits-enfants par courrier électronique, mais elle ne pourra pas la mettre sur son réfrigérateur comme elle l’aurait probablement fait si vous l’aviez imprimée et la lui aviez envoyée dans une enveloppe. Vous pouvez également commander un cadeau et le faire livrer. Ça surprend toujours de voir un livreur frapper à sa porte de façon inattendue, même pendant la période de Noël. 

S'ouvrir au monde réel

Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez faire des choses ensemble même si vous êtes physiquement éloignés. Pourquoi ne pas regarder un film sur Netflix en même temps ? Ou bien créer une liste musicale commune sur Spotify que vous pourriez organiser tous les deux ? Par contre, grand-mère Agnès risque de n’adhérer ni à cette activité, ni à celle de jouer au shooter en 3D en ligne. Mais parions que si vous lui proposez de jouer au backgammon avec vous, elle en serait ravie.

Réunion de famille

Après avoir essayé ces conseils, si vous pensez toujours que vous perdez pied dans vos relations, vous pourriez peut-être utiliser les conseils de nos psychologues à ce sujet. Parfois, une seule consultation suffit pour vous aider à construire des bases plus solides. La bonne nouvelle, c’est que mynd vous offre la première consultation, sans conditions.

Vous serez peut-être intéressé par
recurring_thoughts
Comment arrêter votre carrousel de pensées négatives

Nous en avons tous eu : des pensées qui s’emballent et qui ne s’arrêtent pas. En réalité, nous savons que ce genre de pensées ne nous mène nulle part. Vous demandez-vous comment vous pouvez calmer votre esprit et arrêter cette spirale infernale ? L’entraînement mental peut vous aider ! Vous pouvez commencer ici et maintenant. On y va ?

coaching_mental
Coaching mental, quels bienfaits pour améliorer sa vie ?

Les coaches mentaux peuvent nous aider à naviguer dans la vie en toute tranquillité d’esprit et à faire face aux défis quotidiens qui peuvent avoir un impact sur notre bien-être. Tamara Cancela, psychologue FSP doctorante, explique comment un coach mental peut parfois nous aider à aller de l’avant.

Can we help?

Comment pouvons-nous vous aider ?