Vivre plus sereinement en temps de pandémie

PANDEMIE, LE MOT D’ORDRE DEPUIS PLUS D’UNE ANNEE ET LE BOUT DU TUNNEL NE SEMBLE PAS POUR AUTANT AU COIN DE LA RUE. NE PAS SE LAISSER SUBMERGER PAR L’ANGOISSE ET LA PEUR, C’EST TOUT A FAIT POSSIBLE ! Vivre plus sereinement en temps de pandémie, comment s’y prendre ? Voici quelques pistes concrètes.

mynd vous propose de partager avec vous quelques pistes concrètes pour muscler votre mental. Vous pouvez vous aussi, comme Federer, rester bien dans le jeu tout au long de la partie et, à la fin, remporter le match face aux angoisses en contexte de pandémie ! Allons-y.

pouvoir de la pensée

Prendre conscience du pouvoir de la pensée

C’est un fait scientifique, nous sommes programmés à concentrer notre regard sur ce que l’on perçoit comme un danger potentiel. Aux temps des cavernes, il allait de notre survie de pouvoir repérer tout de suite le lion à notre gauche qui guettait notre sortie, plutôt que d’être émerveillés du bel arc-en-ciel qui se dressait majestueusement à notre droite. Tout naturellement donc, toute menace – réelle ou non- est traitée par notre cerveau qui, en réponse, met en marche l’engrenage du stress.

Voilà pourquoi nos pensées se centrent intuitivement sur les faits négatifs de notre quotidien. C’est également la raison pour laquelle, pouvoir porter notre regard sur les choses positives, aussi présentes dans notre vie, demande un réel effort conscient de notre part. C’est essentiel – surtout lors de pandémie, où l’incertitude est très présente- d’apprendre à contrôler ses pensées. Contrôler ses pensées et s’exercer à reconnaître et apprécier les choses positives dans notre vie. Cela permet d’avoir un regard rééquilibré, plus réel et capable de regarder l’ensemble du tableau, pour pouvoir ainsi mieux l’apprécier.

Pour un premier pas dans ce sens, je vous invite à lire notamment les 6 avantages de la pensée positive pour votre santé et comment pratiquer la pensée positive au quotidien?, articles disponibles sur myndblog.

Ne vous laissez pas dominer par le stress

La réaction de stress est donc inscrite au fer rouge dans nos gènes. Elle est en principe une réponse naturelle, normale et adaptée. Pourtant, si la réaction de stress est disproportionnée face au danger réel ou qu’elle reste « enclenchée » en permanence, cela peut entraîner des graves conséquences pour notre santé. Vous avez l’impression d’avoir du mal à gérer votre stress ? Vous vous sentez en état de stress permanent ? Choisissez d’agir concrètement. Sur myndblog, vous pouvez consulter des conseils utiles pour soulager le stress et vous informer d’avantage sur comment reconnaître et lutter contre le stress chronique

en-panique-pas-de-panique

Vous êtes en panique ? Pas de panique !

Si vous sentez monter la panique (ou toute autre émotion difficile), respirez profondément et lentement. Rappelez-vous qu’il est tout à fait normal d’avoir peur face à l’incertitude. Donnez-vous le droit de ressentir cette émotion difficile. Accepter de vivre cette émotion est le premier pas pour mieux la gérer.

Lorsque nous sommes submergés par la peur, l’angoisse ou toute autre émotion difficile d’intensité élevée, notre cerveau rationnel est littéralement déconnecté. C’est alors le cerveau émotionnel qui prend le contrôle. Et pendant ce temps, il nous est impossible de traiter de l’information ou de réfléchir correctement.

C’est pourquoi, il est important d’agir pour calmer le système émotionnel et permettre au cerveau rationnel de se remettre en marche. Pour cela, des exercices de respiration ou de méditation sont efficaces. Voici un exercice simple de respiration « anti-panique » que vous pouvez facilement mettre en pratique dans votre quotidien.

Respiration anti-panique 4-6-6-6

1. Assis confortablement, jambes posées sur le sol. Inspirez 4 secondes.
2. Retenez votre souffle 6 secondes.
3. Expirez lentement, comme si vous soufflez sur une bougie en prenant garde de ne pas l’éteindre, sur 6 secondes.
4. Retenez votre souffle 6 secondes.

Répétez la séquence 2 à 3 fois maximum ! Ensuite, laissez votre respiration reprendre normalement son cours.

Il est très important de ne pas dépasser le nombre de séquences recommandées. Autrement vous courrez le risque d’entrer en hyperventilation et vous pourriez vous évanouir.

Même si la gestion des émotions est loin d’être évidente, c’est possible d’apprendre à les gérer et les vivre plus sereinement. N’hésitez pas pour cela à demander l’accompagnement d’un professionnel en cas de besoin

Lâcher prise

La plupart d’entre nous a déjà entendu parler du lâcher-prise et son incroyable effet sur le bien-être. De même que, la plupart d’entre nous se demande -à juste titre- comment réussit-on donc ce stade inatteignable ? Le lâcher-prise c’est quoi ?

On est mis à mal face à l’incertitude. On souhaite naturellement avec toutes ses forces avoir tout sous contrôle, on s’abandonne à la tâche avec plus au moins d’acharnement. Cela peut, certes, sembler rassurant, mais d’espérer tout contrôler est illusoire. Le premier pas dans le lâcher prise est d’accepter que l’incertitude est une composante intégrale, inhérente à la vie. C’est aussi d’accepter qu’avoir peur est normal et se donner le droit de ressentir cette émotion.

Cela peut vous sembler anodin, mais le lâcher-prise commence, en fait, par lâcher-prise même du désir de vouloir à tout prix lâcher-prise. Tant que l’on reste dans les pensées, dans le cerveau qui pense et qui veut contrôler, on passera à côté de notre objectif. Car le lâcher-prise loin d’être un acte mental, est bien plus de l’ordre du vécu, c’est une expérience. C’est de nous permettre d’expérimenter une toute autre chose.

lacher-prise

Choisissez de vous concentrer sur ce qui peut être contrôlé.

Quand vous découvrez que vos pensées tournent en boucle sur des préoccupations sur lesquelles vous n’avez aucune prise -la fin de la pandémie, le retour à une vie normale- rappelez-vous que tout le temps que vous passerez là-dessus sera du temps perdu et de l’énergie gaspillée. Prenez à ce moment-là la décision de vous occuper des choses sur lesquelles vous avez un contrôle, comme par exemple, travailler à votre santé physique et mentale. Pour le reste, ce qui échappe à votre contrôle, pratiquez le lâcher-prise, cela vous donne l’occasion.

"Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es."

Ce vieux proverbe ne pouvait pas dire plus vrai ! Soigner vos relations interpersonnelles est essentiel, car cela a un impact significatif sur votre bien-être en général et sur votre mental en particulier. Quantité n’est pas égale à qualité. Choisissez soigneusement à qui vous allez accorder votre temps.

Cela vaut la peine de bien réfléchir à la question et repérer qui sont ces personnes qui agissent sur vous comme des vitamines. Celles qui, avec leur seul contact, sont capables de vous redonner de l’énergie, vous faire rayonner, respirer plus amplement, vous redonner le sourire. Prenez un moment pour être reconnaissant d’avoir cette/ces personne/s dans votre vie et prenez soin de cette relation privilégiée. C’est une ressource clé pour garder votre mental en forme.

walk-in-the-forest

Prenez la décision d’agir concrètement pour améliorer votre hygiène de vie.

La base et le fondement pour la santé physique et mentale commencent indiscutablement par une alimentation saine et équilibrée, une activité physique régulière et une qualité de sommeil suffisante.

Vous ne savez pas par où commencer ? Je vous partage mon activité de prédilection –le Saint Graal pour votre mental- une bonne balade en forêt. Le contact avec la nature, combiné à l’effort physique modéré, donne à cette activité toute sa génialité. Cela vous permet entre autres de donner de la clarté à votre esprit, vous apaiser, vous relaxer et vous procure un sentiment de bien-être, ce qui réduit naturellement le niveau de stress et les angoisses. Cela donnera une véritable pause à votre cerveau et vous permettra de vous ressourcer en énergie, surtout en ces temps de pandémie.

Chez mynd, nous sommes également là pour vous soutenir dans votre cheminement personnel, pour atteindre un équilibre de vie qui vous convient mieux. N’hésitez pas à prendre contact avec un coach, le premier rendez-vous est gratuit.

écrit par Erika Habegger, Psychologue FSP

You might also enjoy
stress-déconfinement
Comment prévenir le stress lors du déconfinement

Le stress face à l’allègement des restrictions dues au COVID – Pendant le confinement, certaines personnes ont profité de ce temps supplémentaire pour ralentir leur rythme. Et cela leur a fait du bien… Il est donc logique que certaines personnes se sentent dépassées lorsque la vie sociale reprend. Voici cinq conseils pour éviter le stress lors de nouveaux changements.

Vacances sans stress
Vacances sans stress

Vacances sans stress – Vous vous sentez stressé avant même que les vacances n’aient commencé. Voyez dans cet article ce que vous pouvez faire pour commencer vos vacances sans stress  et en profiter au maximum.

Myn Logo white

Can we help?

Myn Logo white

Comment pouvons-nous vous aider ?